Seattle, état de Washington, est la plus grande ville du nord-ouest Pacifique. Située entre Puget Sound et le lac Washington dans le comté de King, dont elle est le siège du comté, et surplombant Elliott Bay, Seattle est surnommée la ville d’émeraude. La ville est un joyau vert humide, avec une abondance d’arbres à feuilles persistantes tout au long de l’année et des vues spectaculaires sur les montagnes Cascade à l’est et les montagnes Olympic à l’ouest. Le centre culturel et commercial du nord-ouest du Pacifique, la ville et ses environs abritent Space Needle, les usines d’assemblage d’avions de Boeing, Microsoft, Amazon.com, Costco, Nintendo US, Starbucks, T-Mobile et l’université de Washington, ainsi que d’une scène artistique et musicale dynamique et d’un excellent système de parcs.



La ville de Seattle :

Seattle a été fondée sur les industries de la pêche, l’exploitation forestière et l’extraction du charbon, avec San Francisco comme principal client. Boeing, fondée en 1916, devint la principale industrie du Grand Seattle à mesure que les ressources naturelles s’épuisaient. La forte dépendance économique de la région vis-à-vis de Boeing a donné un sérieux effet à la récession pétrolière et à l’annulation de la SST (Supersonic Transport) au début des années 70. Au cours des vingt-cinq dernières années, la zone est devenue moins sordide et plus développée avec l’afflux massif d’argent de Microsoft (et d’autres logiciels et produits biotechnologiques), mais Pioneer Square est toujours le Skid Row original.

Seattle est également fortement influencée par la présence de l’Université de Washington (le plus grand campus de l’État et bénéficiaire de plus de 1 milliard de dollars de subventions de recherche par an), ainsi que de multiples petits collèges et universités. Seattle est également le centre des systèmes financiers, de santé publique et de justice dans la partie nord-ouest des États-Unis.

Culture

Seattle est historiquement une ville très diversifiée et le multiculturalisme est considéré comme une vertu. La discrimination fondée sur la race est considérée comme extrêmement offensive.

Les sections locales ont longtemps parlé du «Seattle Freeze», se référant à la politesse froide des résidents. La théorie est que si les locaux sont très polis et chaleureux lors de la première interaction, la plupart des résidents sont également très réservés et les interactions conduisent rarement à de véritables actes d’amitié (une invitation à dîner, des conversations personnelles, etc.). Pour les visiteurs, il est préférable de traiter cela comme de la timidité, attendez-vous à devoir faire tous les «premiers pas» pour rencontrer des gens ici.

La timidité des résidents s’étend également à la colère et à l’agacement. Les habitants se moquent souvent d’eux-mêmes pour leur culture agressive passive, où même dans les circonstances les plus bouleversantes, ils conservent leur nature polie.



Le climat :

Alors que Seattle est bien connue pour sa pluie et son ciel sombre, cela peut surprendre à quel point le temps peut être agréable, en particulier pendant les mois d’été. De novembre à mars, c’est le pire des temps désagréables, avec des températures fraîches, une couverture nuageuse abondante et de la pluie qui tombe la plupart du temps. Les jours courts et la faible hauteur du soleil pendant ces mois ne font qu’ajouter au sentiment sombre qui est très désagréable et déprimant pour certains. Le mois le plus froid est celui de janvier, avec des températures souvent inférieures à 0. La plupart des précipitations tombent comme une pluie légère, ou une bruine, avec de la neige tombant dans la ville seulement de temps en temps (bien que les montagnes environnantes reçoivent des tas et des tas de neige). La plupart des systèmes par temps froid viennent du nord, ce qui entraîne généralement un temps sec lorsque les températures sont inférieures à 0. Néanmoins, Seattle est frappée par une tempête de neige majeure tous les deux ou trois ans en moyenne, ce qui peut paralyser le réseau de transport de la ville (les collines et les conducteurs mal préparés sont deux raisons souvent invoquées). Le mois de novembre est le mois le plus pluvieux, entraînant parfois des tempêtes de vent et de pluie assez intenses, souvent qualifiées de «Pineapple Express». Le plus bas record pour Seattle est de -18 ° C.

En revanche, le temps peut être très agréable d’avril à octobre, avec un temps exceptionnellement agréable en juillet et août et la pluie est rare. Les cieux sont la plupart du temps clairs et exempts de brouillard, bien que les matins puissent produire un écoulement sur la côte, ce qui se traduit par des nuages ​​bas et du brouillard qui part habituellement au milieu de la journée. La latitude nord (47,6 degrés) se traduit par de longues journées avec un coucher de soleil à 21h11. Les vagues de chaleur de l’été peuvent pousser les températures au delà des 30° et malgré une humidité faible à modérée, elles peuvent être inconfortables car la climatisation n’est pas répandue dans la ville. Le record pour Seattle est 39 ° C.

Comme on pouvait s’y attendre, les saisons de transition du printemps et de l’automne peuvent être mitigées, même si, en règle générale, plus l’été approche, plus les températures sont chaudes et le ciel dégagé. Les vents sont plus lourds en hiver qu’en été, mais dans l’ensemble Seattle n’est pas une ville venteuse, ajoutant au confort pendant l’été. La région présente des micro-climats en raison du nombre de collines, de montagnes et de plans d’eau, ce qui peut entraîner des conditions météorologiques significativement différentes sur de courtes distances. Cela rend également la prévision difficile et parfois peu fiable.

Laisser un commentaire

Annonces

Guides de voyage aux USA
Les villes à visiter aux USA
Archives